+33 601761377

contact@champollion-conseils.fr

Lun - Ven : 9:00 - 18:30

Tout savoir assurance-vie : ouvrir le bon contrat – Guide 2023

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’assurance-vie, un produit financier incontournable en France. Bien plus qu’un simple produit d’épargne ou de prévoyance, l’assurance-vie est une véritable opportunité fiscale à ne pas manquer. Malheureusement, de nombreuses idées reçues circulent à son sujet et sa complexité peut parfois dérouter les consommateurs. C’est pourquoi nous vous proposons un guide complet sur le fonctionnement de l’assurance-vie pour vous aider à y voir plus clair.

Mais pourquoi se contenter de comprendre les rouages de l’assurance-vie quand on peut directement opter pour les meilleurs contrats du marché ? Découvrez notre sélection des assurances-vie les plus performantes et adaptées à vos besoins pour maximiser votre épargne et sécuriser votre avenir financier. Ne passez pas à côté de cette opportunité !

Présentation de l’assurance-vie

Vous avez mis de côté une épargne de précaution et cherchez maintenant à investir sur le long terme de manière rentable ? Votre conseiller bancaire vous recommandera sûrement l’assurance-vie, la meilleure niche fiscale française pour rémunérer votre épargne tout en payant 0 impôt sur les intérêts générés. Contrairement au PEA, l’assurance-vie offre une grande variété d’options d’investissement, allant des fonds euros garantis aux actions et à l’immobilier. Mais attention, il existe plusieurs dizaines d’assurances vie sur le marché, et votre conseiller ne commercialise peut-être pas les meilleures. Prenez donc le temps de faire une petite étude de marché pour choisir la meilleure assurance-vie qui vous fera gagner plusieurs milliers d’euros sur le long terme. Apprenez-en davantage sur l’assurance-vie et comparez les options pour faire le meilleur choix.

Comment fonctionne l’assurance-vie ?

L’assurance-vie est un produit financier polyvalent répondant aux besoins de la plupart des épargnants, qui fonctionne comme un véritable « couteau-suisse » de l’investissement. Dans cet article, vous découvrirez tous les aspects de l’assurance-vie, de sa composition à sa fiscalité avantageuse, en passant par les multiples stratégies d’investissement qu’elle offre. En plus des fonds en euros, saviez-vous que l’assurance-vie permet également d’investir en actions ou en immobilier ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce produit incontournable.

Une assurance-vie est qualifiée "multisupport"

Car elle est une enveloppe pouvant contenir divers supports d’investissement. Vous avez le choix entre deux types de supports pour investir dans votre assurance-vie :

Les fonds euros :

Les fonds euros :

Gérés par l'assureur, principalement investis en obligations d'États européens. Bien que le rendement soit faible, votre capital est garanti. En outre, certains fonds euros plus dynamiques investissent également en actions ou en immobilier, offrant ainsi une opportunité de rendement légèrement supérieure.
Les unités de compte (UC) :

Les unités de compte (UC) :

Qui sont des fonds d'actions, d'obligations, monétaires ou immobiliers, permettant de dynamiser votre épargne. Bien que plus risquées, elles offrent une meilleure espérance de gain à long terme. Cependant, il y a un risque de perte en capital.

Pour dynamiser votre épargne avec une assurance-vie, vous avez le choix entre les fonds euros, peu risqués mais à faible rendement, et les unités de compte, plus risquées mais potentiellement plus rentables. Mais attention, les unités de compte proposées dans les contrats ne sont pas toujours les plus performantes. Ne manquez pas les produits d’investissement les plus intéressants, comme les trackers, qui peuvent vous faire gagner gros en investissant en actions.

Allocation libre entre fonds euro et unités de compte, ou gestion pilotée

En assurance-vie, vous pouvez choisir entre deux modes de gestion : la gestion libre ou la gestion pilotée. En gestion libre, vous pouvez investir en fonds euros à 100 % ou répartir votre épargne entre fonds euros et unités de compte selon vos préférences. En gestion pilotée, un gérant se charge de la répartition de votre épargne entre fonds euros et unités de compte en fonction de votre profil d’investisseur. Vous pouvez également effectuer des arbitrages entre supports pour optimiser votre investissement. Avec sa grande flexibilité, l’assurance-vie est un excellent outil pour faire fructifier votre patrimoine.
Tous les contrats d’assurance-vie ne se valent pas. Certains proposent une grande variété d’unités de compte (fonds actions, immobiliers, trackers, obligations, titres vifs, etc.) et de bons fonds euros, tandis que d’autres sont très pauvres en options d’investissement. Il est donc crucial de bien choisir son contrat d’assurance-vie.

Assurance-vie multisupport

Fonds euros (Capital garanti)
Fonds euros classique
Fonds euros dynamique
tés de compte (Risque de perte en capital)
OPCVM (fonds d'actions et/ou obligations)
SCPI-OPCI-SCI (immobilier "pierre papier")
Trackers (paniers d'actions répliquant un indice)
Titres vifs (action ou obligation en direct)
Produits structurés

Vous avez maintenant une meilleure compréhension de la façon dont fonctionne l’assurance-vie. Cependant, nous ne nous arrêtons pas là. Continuons cette aventure ensemble et vous deviendrez un expert incontournable de l’assurance-vie. »

Finissons-en avec les idées reçues sur l'assurance-vie.

Vous pensez tout savoir sur l’assurance-vie ? Détrompez-vous ! Malgré sa popularité en France, de nombreuses idées reçues circulent à son sujet. Nous vous éclairons ici sur les 6 erreurs les plus fréquentes à propos de l’assurance-vie.

L’argent investi n’est pas bloqué

L’argent investi dans une assurance-vie est toujours disponible et vous pouvez effectuer des rachats partiels ou totaux (= retraits d’argent) à tout moment. Après un rachat partiel, le contrat reste ouvert et vous pouvez continuer à épargner dessus.

La durée de 8 ans est souvent évoquée pour bénéficier d’une imposition plus favorable après cet anniversaire. Cependant, il est important de noter que le transfert d’assurance-vie est très limité voire impossible. Il est donc crucial de bien choisir vos contrats d’assurance-vie dès le départ !

Ce n’est pas une assurance décès

Découvrez les avantages successoraux de l’assurance-vie ! En cas de décès, vous pouvez transmettre jusqu’à 152 500 € par bénéficiaire sans droits de succession. Pas de taxes à payer pour transmettre 456 000 € dans le cas d’une personne ayant 3 enfants, neveux ou autres bénéficiaires de son choix. L’assurance-vie est réputée « hors succession », ce qui permet de transmettre hors droit commun. Et la clause bénéficiaire est strictement confidentielle. Pensez-y pour votre épargne !

Il n'y a pas de plafond
Diversifiez votre épargne en toute sécurité grâce à l'assurance-vie !

Possibilité de posséder plusieurs contrats d’assurance-vie pour diversifier vos placements et profiter de garanties de dépôts élevées allant jusqu’à 70 000 € par assureur et par client.

Pas de limite de versement, vous pouvez investir autant que vous le souhaitez pour faire fructifier votre épargne.

Une solution flexible pour adapter votre allocation en fonction de l’évolution des marchés et de vos objectifs financiers.

En somme, l’assurance-vie est une option intéressante pour diversifier votre épargne en toute sécurité, avec des garanties élevées et une grande flexibilité. Investissez sans contraintes et protégez votre patrimoine pour l’avenir !

 

L'assurance-vie : accessible à tous !

Possibilité de posséder plusieurs contrats d’assurance-vie pour diversifier vos placements et profiter de garanties de dépôts élevées allant jusqu’à 70 000 € par assureur et par client.

Pas de limite de versement, vous pouvez investir autant que vous le souhaitez pour faire fructifier votre épargne.

Une solution flexible pour adapter votre allocation en fonction de l’évolution des marchés et de vos objectifs financiers.

En somme, l’assurance-vie est une option intéressante pour diversifier votre épargne en toute sécurité, avec des garanties élevées et une grande flexibilité. Investissez sans contraintes et protégez votre patrimoine pour l’avenir !

 

L'assurance-vie : accessible à tous !

Investir dans une assurance-vie ne nécessite pas de budget important, les frais de gestion sont souvent peu élevés et vous pouvez choisir des options d’investissement adaptées à votre profil. L’assurance-vie est donc une option d’épargne accessible à tous !

L'assurance-vie : accessible à tous les budgets !

Il est possible d’ouvrir un contrat dès 100 €, sans obligation de verser ultérieurement. Les contrats « haut de gamme » ne sont pas forcément les meilleurs. L’assurance-vie peut même être ouverte pour un enfant dès sa naissance. Optez pour l’assurance-vie, une option d’épargne accessible à tous !

L’assurance-vie ne se limite pas au fonds euro !

Il est important de comprendre que le rendement de l’assurance-vie ne se résume pas au taux du fonds euro. En effet, en 2021, le taux moyen du fonds euro était de seulement 1,20%. En revanche, les unités de compte ont affiché des performances nettement supérieures, avec une moyenne de 6,90% pour les actions françaises et de 14,38% pour les actions internationales.

 

Cela montre que pour optimiser le rendement de son assurance-vie, il est essentiel de diversifier son portefeuille et de ne pas se limiter aux fonds euro. En effet, avec les milliers de possibilités d’investissement entre fonds euros et unités de compte offertes par les contrats d’assurance-vie, il est possible de choisir une allocation qui correspond à ses objectifs et à son profil d’investisseur.

Vous n’avez rien à déclarer ?

Les bonnes nouvelles continuent avec l’assurance-vie : vous ne serez imposé que lorsque vous effectuez un rachat, et avec une fiscalité avantageuse ! Et si vous ne touchez pas à votre argent, vous n’aurez rien à déclarer.

Assurance-vie : une niche fiscale formidable

Optimisez votre fiscalité en comprenant comment fonctionne l’assurance-vie ! En souscrivant dès aujourd’hui, vous pourrez bénéficier rapidement de ses avantages fiscaux pour valoriser votre épargne. Ne tardez pas à ouvrir une assurance-vie, même avec un petit patrimoine !

pas d’imposition sur les gains tant que l’argent reste dans l’enveloppe

1er avantage fiscal:

Profitez d’une enveloppe capitalisante et ne payez d’impôt sur les gains en assurance-vie que lors d’un retrait d’argent, permettant ainsi de faire travailler plus d’argent et de bénéficier pleinement des intérêts composés sans subir de « friction fiscale ». De plus, découvrez les autres avantages fiscaux en cas de retrait d’argent et à la succession.

 

Optimisation fiscale en assurance-vie :

Exonération d’impôt sur le revenu sur les plus-values après 8 ans.

Il est avantageux d’ouvrir une assurance-vie au plus tôt car c’est l’âge du contrat qui compte pour bénéficier de l’exonération d’impôt sur le revenu après 8 ans, permettant de retirer une somme comprenant jusqu’à 4 600 € d’intérêts par an pour une personne seule ou 9 200 € pour un couple marié ou pacsé.

Optimisez votre épargne en prenant date au plus tôt sur une assurance-vie sans frais sur versement : après les 8 ans, vous pourrez retirer régulièrement sans impôt sur le revenu en étalant vos rachats. Avant, vous paierez une flat taxe de 30% sur les intérêts (prélèvements sociaux inclus) ou vous pouvez opter pour l’imposition au barème de l’impôt sur le revenu si vous êtes non imposable. Avec mes contrats de plus de 8 ans, je retire jusqu’à 30 000 € par an sans payer d’impôt sur la plus-value.

Assurance-vie et succession : profitez également d'avantages fiscaux en matière de succession !

L’assurance vie présente des avantages fiscaux attractifs en cas de vie, comme nous l’avons vu précédemment. Mais elle offre également des avantages fiscaux intéressants en cas de décès, car si le capital reste en assurance vie, il est transmis avec des avantages fiscaux considérables. En effet, les sommes versées par le défunt avant l’âge de 70 ans (et à partir du 13 octobre 1998) sont transmises aux bénéficiaires de l’assurance vie avec les avantages suivants :

Une exonération de droits de succession jusqu’à 152 500 € par bénéficiaire, tous contrats confondus, par binôme souscripteur-bénéficiaire.

Pour la part taxable inférieure à 700 000 €, un prélèvement forfaitaire de 20 %.

Pour la part taxable au-delà de 700 000 €, un prélèvement forfaitaire de 31,25 %.

Cette disposition est particulièrement intéressante lorsque les bénéficiaires ne sont pas des parents proches, qui sont taxés jusqu’à 60 % hors du cadre de l’assurance-vie. L’assurance-vie est considérée comme « hors succession », ce qui permet notamment de transmettre hors droit commun (voisin, ami, enfant d’un autre lit, partenaire de PACS, etc.) tout en bénéficiant d’un abattement important.

Il convient de noter que la clause bénéficiaire, qui permet de désigner les bénéficiaires du contrat en cas de décès, est strictement confidentielle.

A noter que pour les versements réalisés après l’âge de 70 ans, les avantages fiscaux en cas de décès sont limités. Les sommes versées après cet âge bénéficient toujours de l’avantage successoral, mais seul l’abattement de 30 500 € est applicable

 

Assurance-vie et succession : profitez également d'avantages fiscaux en matière de succession !

Explication :

Avec un abattement de 152 500 € par bénéficiaire et par contrat, un couple ayant deux enfants peut transmettre jusqu’à 610 000 € en franchise d’impôt. En outre, l’assurance-vie est « hors succession », ce qui permet de transmettre à des bénéficiaires hors du cercle familial sans être taxé jusqu’à 60 %.

Et pour les versements réalisés après 70 ans ?

Les sommes versées par le défunt après l’âge de 70 ans font partie de la succession et sont soumises aux droits de succession, après un abattement de 30 500 € (tous bénéficiaires confondus) conformément à l’article 757 B du CGI. Mais les gains, eux, sont complètement exonérés de droits de succession, ce qui rend cette niche fiscale des versements après 70 ans particulièrement avantageuse pour les gros contrats d’assurance vie avec des dizaines, voire des centaines de milliers d’euros de plus-values.

Recommandation :

Il est recommandé d’ouvrir une nouvelle assurance vie à l’âge de 70 ans pour séparer les versements avant et après cet âge et bénéficier des avantages successoraux de chaque période. De plus, pour les contrats ouverts avant le 20/11/1991 et pour les versements effectués avant le 13 octobre 1998, l’exonération d’impôt est totale.

 

Comment obtenir les capitaux versés en assurance-vie en tant que bénéficiaire ?

Ouvrez une assurance-vie dès maintenant pour anticiper les avantages fiscaux

Il est important d’ouvrir une assurance-vie dès que possible pour bénéficier d’avantages fiscaux à long terme, car c’est l’âge du contrat qui compte. Par exemple, une ouverture de contrat à 40 ans permet de bénéficier d’un abattement de 152 500 € par bénéficiaire à partir de 70 ans, alors qu’une ouverture à 50 ans réduit cet abattement à 30 500 €. Même une petite somme (100 € sur Champollion Conseils par exemple) permet d’ouvrir une assurance-vie et de commencer à bénéficier de ces avantages fiscaux.